gestion risques financiers
18 mars 2024

Comment gérer efficacement les risques financiers ?

Par Zozo

Accroissement du taux d’un prêt professionnel, impayés ou retards des factures…beaucoup de risques financiers pourraient impacter l’activité et la pérennité d’une entreprise. Cette dernière sera alors amenée à mettre en place des stratégies adéquates pour assurer une bonne gestion des risques financiers. Mais quels sont les principaux risques financiers et comment les minimiser ?

Quels sont les principaux risques financiers ?

Les principaux risques financiers comprennent plusieurs catégories de risques qui peuvent affecter les établissements de l’expertise comptable et les investisseurs. Parmi ces risques, on retrouve le risque de marché. Ce risque découle des variations des prix des instruments financiers et des actifs en raison de facteurs tels que la fiscalité, les taux d’intérêt, les titres financiers et l’inflation des matières premières.

Le risque de crédit/contrepartie représente la diminution de la qualité de remboursement de l’emprunteur. En termes d’investissement, cela entraîne une baisse de la valeur d’un titre de créance.

Le risque politique englobe un risque financier survenu lors des événements, décisions et actions politiques. Il entraîne également des pertes financières pour une entreprise ou un particulier. En outre, le risque de change est lié aux fluctuations des taux de change et peut affecter les entreprises qui opèrent sur les marchés internationaux.

Le risque de liquidité concerne la capacité à acheter ou vendre un actif plus ou moins facilement, ce qui peut être particulièrement pertinent pour les institutions financières. Quant au risque d’intérêt, il est associé à une hausse des taux d’intérêt, ce qui peut mettre une entreprise emprunteuse à taux variable en difficulté.

Le risque opérationnel est lié à la structure financière de l’entreprise, aux transactions effectuées et aux systèmes financiers en place, et peut être associé à des aspects tels que la conformité et les transactions commerciales.

Quelques conseils utiles pour réussir la gestion des risques financiers

Pour gérer efficacement les risques financiers, il est essentiel de mettre en place des stratégies et des pratiques qui permettent de quantifier, évaluer et gérer ces risques de manière proactive. Il est crucial de comprendre les différents types de risques financiers auxquels une entreprise peut être confrontée. Parmi ces risques, on retrouve le risque de liquidité, le risque de change, le risque de taux d’intérêt, le risque de crédit, et d’autres encore. Chaque type de risque nécessite une approche spécifique en termes de gestion et de mitigation.

Les entreprises, y compris les cabinets comptables, doivent élaborer des politiques claires de gestion des risques financiers, définissant les procédures et les mécanismes à suivre pour identifier, évaluer et gérer les risques. Ces politiques doivent être intégrées à la stratégie globale de l’entreprise et être régulièrement réévaluées pour s’adapter aux évolutions du marché et de l’entreprise.

Des outils tels que l’analyse de sensibilité, la modélisation de scénarios et l’utilisation d’instruments financiers dérivés peuvent être employés pour évaluer et gérer les risques financiers. Ces outils permettent au cabinet comptable Ixelles de mieux comprendre l’impact potentiel des fluctuations du marché sur leurs activités et de prendre des décisions éclairées.

Autres astuces à retenir pour gérer les risques financiers liés à un investissement

La gestion des risques financiers ne doit pas être uniquement l’affaire du département financier. Il est important d’impliquer l’ensemble de l’organisation dans la sensibilisation aux risques et dans la mise en œuvre des pratiques de gestion des risques. Une culture d’entreprise axée sur la gestion des risques peut contribuer à une meilleure prise de décision et à une plus grande résilience face aux aléas du marché.

Les processus de gestion des risques financiers doivent être régulièrement révisés pour s’assurer qu’ils restent pertinents et efficaces. Les changements internes et externes peuvent influencer les risques financiers, et il est donc essentiel d’adapter en conséquence les pratiques de gestion des risques.