LMNP

Actuellement, l’investissement en immobilier locatif gagne de plus en plus d’adeptes en Europe et surtout en France. À part les placements en SCPI, on peut aussi recourir à un autre type de régime qu’est le LMNP.

Ce qu’est le LMNP

LMNP est l’acronyme de Loueur en Meublé Non Professionnel. C’est un type de régime fiscal qui permet aux investisseurs de bénéficier de certains avantages pratiques sur l’investissement en immobilier locatif. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un investissement dans un bien meublé à usage non professionnel. Pour la plupart du temps, les LMNP concernent des résidences services neuves ou acquises suite à une revente d’occasion.

Dans quel contexte peut-on utiliser le mot LMNP ?

Le terme LMNP est souvent utilisé dans l’univers de l’investissement immobilier, notamment dans l’immobilier locatif. Ce sont surtout les professionnels de l’immobilier qui utilise ce terme. C’est un régime fiscal s’appliquant aux investisseurs qui souhaitent mettre en location leurs biens immobiliers pour un usage d’habitation. Il peut s’agir d’un appartement, d’un logement ou d’une maison. Les biens mis en location sont supposés être meublés. Les logements vides ne sont donc pas reliés au terme LMNP.

Quelles conditions doit-on respecter pour obtenir ce statut ?

Pour pouvoir être bénéficiaire du statut de LMNP, un propriétaire de logement doit respecter certaines conditions. En premier lieu, il doit s’agir d’une personne physique ou d’un particulier. Les personnes morales ou les associations ne peuvent donc pas bénéficier de ce statut. Ensuite, il doit être le propriétaire du bien en direct sans aucun intermédiaire. Le bien immobilier meublé doit uniquement faire l’objet d’une location à usage d’habitation. La mise en location du bien peut être saisonnière (résidence touristique, location saisonnière), temporaire (résidence affaires, résidence étudiante) ou permanente (résidence séniore, EHPAD).

Comme dernière condition, un propriétaire de bien immobilier ne peut bénéficier du statut de LMNP si la location de ce bien constitue son activité principale pour obtenir des revenus. Toutefois, il pourra quand même bénéficier de ce statut (même si la location est son activité principale) s’il perçoit des revenus annuels inférieurs à 23 000 €. Le cas échéant, il sera assigné au statut de LMP ou Loueur en Meublé Professionnel.

Pour être un Loueur en Meublé Non Professionnel, il vous suffit de ne pas déclarer le bien à louer comme étant votre activité principale dans le RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) de votre prescription communale. Sur http://www.investissement-lmnp.fr/, vous pouvez obtenir plus d’informations concernant le LMNP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *